Témoignage Chamanique

le contact avec la Nature, un jeûne, la solitude encadrée...

Depuis un certain temps, une petite voix me susurrait de prendre ce rendez-vous mais je trouvais sans cesse des excuses pour remettre à plus tard. Pas le temps. Cela peut attendre. Rien ne presse. Pas le bon moment. Jusqu’au jour où j’ai senti qu’il était indispensable de passer à l’action alors j’ai enfin pris rendez-vous… avec moi !

J’ai opté pour une quête de vision. Cette expérience me paraissait être une voie intéressante : le contact avec la Nature, un jeûne, la solitude encadrée. J’ai plongé dans cette aventure avec l’envie de me retrouver, de cesser de me faire la guerre sans arrêt et surtout d’affronter mes peurs.
Rien ou presque ne s’est passé comme je l’avais imaginé ou comme je tentais de me l’imposer et… c’est tant mieux !
Mettre des mots sur cette expérience n’est pas aisé tant cela relève de l’indicible mais aussi de l’intime. 
En vrac, je dirais qu’au cours de cette semaine, j’ai goûté aux expériences suivantes : aller à ma propre rencontre avec douceur et respect ; accepter ce qui est et avancer avec plutôt que lutter contre ; sentir les limites et choisir de les respecter ; découvrir des ressources intérieures insoupçonnées ; faire l’expérience de la lenteur et de l’instant ; être baignée dans les énergies de la Terre ; goûter au silence ; prendre conscience instant après instant du cycle des journées et des nuits ; accueillir mes peurs et les transformer ; sentir les passerelles entre le visible et l’invisible. Et l’expérience la plus marquante de cette semaine, je l’ai trouvée décrite avec une justesse incroyable dans un livre « parqué » sur mon étagère depuis des années. Sans savoir pourquoi, je l’ai ouvert à mon retour un peu au hasard et je suis tombée sur ce passage :



Tu accorderas du temps au silence,

Tu ne te laisseras plus envahir par le bruit

Assourdissant de ton âme en souffrance.

Tu poseras les armes de ta lutte intérieure

Pour trouver en toi, par toi, avec toi

La paix si nécessaire à ton cœur.



La musique des anges de Catherine Bensaid

Go to top